True Love

Samedi 1 Mai 2010 - 3h11 / par heidi dans Mood pieces

Micky sous le soleil de Venice, sa robe léopard, ses déguisements, sa moue boudeuse et les boucles brunes de son vrai faux bad boy… Ça me donne des envies d’escapades et de sable chaud! Pas vous?
Après un printemps sans hirondelle, il est temps pour moi de troquer définitivement chapka et doudoune glossy contre bikini et de prendre le large!

Je vous laisse donc sur cette douceur californienne de Mlle Green… Rendez-vous sur le blog à l’automne prochain pour refaire le plein de conseils glacés.
.
Un grand merci à vous toutes pour vos commentaires et messages d’encouragement, aux copines qui se sont prêtées au jeu de mes gentils interrogatoires tout l’hiver, à Laury pour son enthousiasme si caliente, à Da Baronne pour son soutien sans faille, à la très réactive Kate pour la version anglaise, ainsi qu’à Yann et Damien… pour tout le reste!
.
Pour celles qui ne veulent rien manquer de ce qu’il se trame au sommet, rejoignez moi sur facebook vous serez les premières informées de mon retour sur la toile et des tendances incontournables de la rentrée.
.
Bon baiser à toutes, je vous enverrai des cartes postales, c’est promis!
Heidi
.
.
.
.

Le mountainwear d’aujourd’hui et de demain

Mardi 6 Avril 2010 - 18h17 / par Da Baronne dans Mountain style

Aujourd’hui les styles sont des plus variés et les influences viennent de partout y compris du passé : les pantalons se portent slim, « regular » ou extra large laissant largement entrevoir le caleçon. Les matières sont empruntées à la ville : chevrons, jacquard, jean, velours, satin, lainage et cuir fleurissent sur les pistes. Bien sûr elles sont traitées et se laminent à des membranes imper-respirantes pour une protection maximale contre les intempéries.

Le vintage est revisité en témoigne la ligne 1907 de Rossignol, les imprimés overall font un malheur et jouent parfois le total look avec le matériel, le camouflage se décline chez toutes les marques et les couleurs vives ont de nouveau pignon sur rue, de même que la doudoune.

Les pro-modèles dessinés et signés par les pro-riders remportent un franc succès auprès du public. Les « one-piece » désignation moderne de la combinaison opèrent un come-back remarqué depuis 2 ans ; elles se portent loose et taille basse et procurent une superbe dégaine.

Quant à l’avenir, il passera sans doute par le vêtement écologique à l’instar de Patagonia qui a lancé les fourrures polaires confectionnées à partir de bouteilles en plastiques recyclées suivi par B. Snowboards, Lafuma et Dainese. Chez Rossignol, le rider Jeremy Jones développe une ligne de hardgoods écolo, c’est la moindre des choses pour une Pure Mountain Compagny ! Les marques sont en effet sensibles au respect de l’environnement et les départements dédiés à la R&D environnementale se multiplient chez les majors. À suivre…

Années 2000 : Avènement du vêtement intelligent

Samedi 3 Avril 2010 - 9h15 / par Da Baronne dans Mountain style

La mode étant intimement liée aux mouvements de société, à l’ère du tout numérique, les vêtements sont désormais communicants ; ils permettent de rester connecté à son iPod et/ou à son téléphone portable. Dernière nouveauté, la veste à navigation GPS intégrée avec écran flexible sur la manche et un système auditif situé dans la capuche. Outre la navigation, elle vous permet de connaître votre vitesse en temps réel ainsi que vos itinéraires, la distance à parcourir et la durée du trajet. Vous pourrez aussi par le biais de votre téléphone portable avoir accès à des images en 3D de la station et autant d’infos souhaitées grâce à une connexion à l’unité GPS. Vous pourrez même avoir accès aux prévisions météo ! Les masques intègrent des micro-caméras quand ce ne sont pas les sacs à dos. Aujourd’hui, même les casques sont communicants ! Les coutures des vêtements sont thermosoudées rendant le fil obsolète, les découpes sont faites au laser, les tissus de plus en plus légers. Des marques comme Kjus avec sa veste « Impact » et Quiksilver avec ses sous-vêtements techniques proposent des vêtements se durcissant en cas de choc pour offrir une protection optimale. Le Airvantage vu chez Rossignol permet de gonfler sa veste pour une meilleure isolation. Toujours chez Rossignol, le pantalon avec baudrier intégré reçoit l’award 2008 du meilleur produit de l’année et les vestes se font chauffantes pour les frileuses.

L’ère du tout technologie a sonné

La fille qui se cachait derrière vos skis..

Mercredi 31 Mars 2010 - 0h14 / par heidi dans Behind the scenes

Une fille - un métier, aujourd’hui Laurie, chef de produit skis femmes nous parle de son job:

Heidi: Quelle est ta fonction pour la marque Rossignol?

Laurie: Je suis chef de produit skis femme, mais je m’occupe aussi du développement des bâtons et des skis juniors.

Heidi: Ton parcours pour arriver à ce métier ?

Laurie: Je suis rentrée chez Rossignol en janvier 2005 pour un stage en tant qu’assistante chef de produit sur la gamme de skis femme. Lorsque j’ai eu fini mon école de commerce, le poste de chef de produit skis femme s’est libéré et Rossignol m’a rappelé. Une vraie chance !

Heidi: Ta mission consiste en quoi ?

Laurie: SAUVER LE MONDE ! (Cette réponse t’est exclusivement destinée Heidi !)

Plus sérieusement, mon job consiste à proposer une offre de produits qui soit en adéquation avec les besoins des consommatrices, en terme de comportement sur neige, de prix, de design… Mais comme nous sommes toutes différentes, le vrai challenge est de créer une gamme de skis dans laquelle chacune d’entre nous se reconnaisse … Pas toujours évident car la marque compte des afficionadas partout dans le monde, de tout age, de tout niveau et de toute culture… !

Heidi: Quelle est la partie de ton job que tu aimes le plus ?

Laurie: La partie de développement graphique est vraiment sympa : Travailler avec les graphistes est un peu, pour moi, une manière d’exprimer ma créativité.

Mais je reste persuadée que la richesse de mon boulot vient du fait qu’il m’amène à travailler avec des gens de tous horizons : ingénieurs, graphistes, commerciaux, … qui ont des façons de penser et des objectifs totalement différents. C’est aussi et surtout cette diversité que j’adore dans mon job !

Heidi: Ce que tu trouves parfois le plus difficile, le plus complexe, ou le plus frustrant ?

Laurie: Lorsque tu travailles sur un projet depuis des mois et que tu te rends finalement compte qu’il va falloir tout modifier pour pallier des contraintes techniques, ce n’est pas toujours évident ! C’est un peu ce qui s’est passé pour l’Attraxion Echo, c’était un gros projet qui me tenait vraiment à cœur, mais qui était loin d’être simple à mettre en œuvre. Plus on avançait plus il y avait de contraintes. J’ai cru qu’on ne le sortirait jamais ! Finalement, grâce à l’ensemble des équipes, on a un ski qui fonctionne parfaitement et qui en plus est vraiment beau !!!

Heidi: Quelles sont tes pièces fétiches de la collection en cours 09/10 ?

Laurie: Sans discuter l’Attraxion 6 Style et l’Attraxion Echo ! Ces deux skis sont supers agréables à skier et j’adore le travail qui a été fait sur les graphismes !

Heidi: Pour la saison prochaine peux-tu nous donner quelques pistes style & produits?

Laurie: Plus de skis écolo à des prix de plus en plus abordables, un nouveau ski pour les accros à la peuf et des graphismes hypers féminins… Je ne veux pas enlever l’effet de surprise donc je n’en dirai pas plus…

En effet, on retrouvera bientôt Laurie en vidéo ; ) .. pour une présentation complète de la prochaine collection WN. A suivre…

Rétro chic

Mercredi 24 Mars 2010 - 15h23 / par Da Baronne dans Mountain style

Chic on va au ski. Sapée en mode « rétro chic », ça a plus de gueule !

Vous êtes un brin nostalgique de l’élégance d’antan des sports d’hiver ? Nous avons ce qu’il vous faut au vestiaire avec la collection 1907, clin d’œil à l’année de naissance de Rossignol. Une ligne élégante et racée faite de sobriété avec la veste satinée et cintrée en stretch. Le pantalon en stretch 4 sens est ultra flexible et affine la silhouette façon fuseau. Avec cette tenue très seyante, il ne vous reste plus qu’à chausser les skis Harmony I Casual pour dévaler les pistes avec style. Regardez-les bien, surtout au niveau de leur talon : vous n’êtes pas la seule à avoir une taille de guêpe, ces skis aussi ! Affinés sur l’arrière, ces skis légers comme une plume sont très faciles en pivotement. Fluides à rider ils sont les garants de votre progression et ne vous réserveront que de bonnes surprises.

Skis Rossignol Harmony I Casual + Bâtons Harmony + Chaussures Xena X60 + Masque Glam Croco Black + Veste Pearl Jacket+ Pantalon Saphir Pt W+ bonnet Perrine + T-shirt ML Lilac

Be Bop Ma Lola by JCC

Lundi 22 Mars 2010 - 16h47 / par heidi dans Behind the scenes

Allez, je me lâche! Vous l’aurez compris, depuis quelques semaines je meurs d’envie de vous faire découvrir les nouveautés FW10/11 (comme on dit dans le jargon…) Comprenez les nouveautés de l’automne hiver 2010 & 2011.

Pour l’heure, en guise de gentil teasing, voici un extrait du défilé prêt à porter Jean -Charles de Castelbaljac qui porte les prémisses colorés de la collection JCC by Rossignol de l’hiver prochain…

Coulisses d’un photoshoot

Jeudi 18 Mars 2010 - 20h22 / par heidi dans Behind the scenes

Et oui, pendant que certaines commencent à peine à planifier leurs vacances de pâques, d’autres préparent déjà la saison suivante. Toutes l’équipe textile était sur le pont ce soir là pour préparer le catalogue de l’hiver prochain. Voici en avant première, quelques photos du shooting…

Flo, excellente skieuse, et tout juste de retour de vacances au Népal était le mannequin du jour.

Stylisme de pro..

Silhouette phare… Parka mi-cuisses et pantalon fitté Bootleg, deux hit de l’hiver prochain!

Quant au décor de la prise de vue… vous aurez reconnu les sublimissimes nouveaux bureaux de Rossi. A visiter ici si ce n’est pas déjà fait..

Malgré des jours de négociation, impossible d’usurper un seul portrait du photographe star en action. Mais c’est bien David Tchag / Sundance Agency, qui se cachait derrière l’objectif ce jour là… ; )

Promis, dans quelques jours je vous présente tous nos coups de coeur de la collection 2010. 2011!

3ème millénaire : Des années 2000 très coutures

Jeudi 11 Mars 2010 - 9h00 / par Da Baronne dans Mountain style

Les années 2000 commencent sous le signe du luxe ; Chanel, Prada, Ralph Lauren, Escada font défiler leurs collections ski-wear sur les podiums. Chanel sous-traite même des skis et des snowboards pour les griffer à son nom. Les couleurs se confondent avec le paysage hivernal ; blanc, beige, crème, bleu ciel, bleu glacier, le tout relevé par une pointe de rouge. Des pièces coutures certes très mode, mais manquants de technicité et de fonctionnalité.

Jean Holvoet, responsable du département textile chez Rossignol, a la bonne idée de faire appel au créateur Jean-Charles de Castelbajac qui signe une ligne originale de vêtement chaque hiver s’appuyant sur l’expertise technique de Rossignol, il habillera même l’équipe de France de Freestyle pour les J.O de Salt Lake City en 2002 dont la belle Doriane Vidal, médaille d’argent en half-pipe. Fort de ce succès, Rossignol invite aussi la maison Pucci à dessiner dès 2004 une gamme couture technique haute en couleurs et en imprimés pour les skieuses. Le marquis Emilio Pucci qui fut membre de l’équipe italienne de ski dans les années 30, a dessiné comme on l‘a vu des tenues de ski au début de sa carrière. En 2004, le directeur artistique de Pucci n’est autre que le couturier français Christian Lacroix, les collections ultra féminines sont spectaculaires. Un vent de créativité souffle et la marque réussit ainsi le pari de marier la technique et l’esthétique avec les premiers imprimés réalisés sur du Gore-Tex.

Burton présente depuis quelques années une ligne signée par Paul Smith, Tommy Hilfiger lance sa ligne de vêtement de ski cet hiver, quant à Lafuma, elle réédite en série limitée la doudoune Esqui-Maude de Thierry Mugler.

Ci dessous, une tenue de la collection hiver 0708 créée par JCC pour Rossignol. Imprimé, pièces moulantes et matières nobles pour les afficionados du créateur.

Féminisons le freestyle!

Mercredi 10 Mars 2010 - 16h29 / par Da Baronne dans Mountain style

Investissons les snowparks, non sans porter la panoplie ad hoc ! Vive l’excentricité ! C’est la source de créativité nécessaire pour pratiquer le ski à la sauce freestyle. Les skis Poppy 80 devraient booster votre inventivité et vous permettre de sortir du lot dans les snowparks. Ces skis sont pop dans tous les sens du terme : au niveau de la cosmétique bien girlie et rentre dedans et au niveau de la technique, le pop étant la nervosité du ski ou plutôt son renvoi pour les tricks. Le team produit a poussé le souci du détail avec les bâtons assortis. Si l’hiver ne suffit pas à rentrer de nouvelles figures, vous aurez tout l’été sur les glaciers pour les tester et peaufiner votre style aux snowcamps des 2 Alpes, des Diablerets ou de Tignes, les Mecques du freestyle.

En freestyle, le port du casque et d’une dorsale est fortement recommandé et les lunettes de soleil sont à bannir au profit du masque…

Skis Poppy 80 + Bâtons Poppy + Casque Toxic + Chaussures Myth Sensor3 90Star Jacket W + Star pant + Masque Alias Attraxion + Gants Mia G W + Protection dorsale Black Protect Sr (6 plaques)

1990 – 2000 : La ville s’invite à la montagne, l’ère du street-wear

Samedi 6 Mars 2010 - 9h14 / par Da Baronne dans Mountain style

Dans les 90’s, nous assistons d’un côté à l’expansion des marques techniques typées montagne comme Millet, Aigle, Patagonia, Lafuma, Lowe Alpine, Columbia, Helly Hansen, etc, qui proposent des looks sobres et fonctionnels ; 3 couches, coutures et zips étanches, aérations sous les aisselles, guêtre pare-neige, GoreTex, stretch, tissu Outlast régulant la chaleur, les labos de R&D tournent à plein, la technicité est au rendez-vous et a pris le pas sur les créateurs.

De l’autre, c’est le règne des « nains à bonnets », autrement dit les snowboarders, bonnets vissés sur la tête de jour comme de nuit. Ils portent des vestes longues et des pantalons baggy s’inspirant des skaters et du courant streetwear importé des US. Les pantalons extra larges à gros carreaux et poches cargo font un carton. Kaki, bordeaux, noir, vert sapin sont les coloris en vogue. Burton, marque leader dans le snowboard née en 1977, impose son style et reste à l’avant-garde avec sa collection « outerwear » B. Snowbards. Les filles, de plus en plus nombreuses à s’initier au snowboard, ont désormais le choix et des lignes leur sont dédiées, quand ce ne sont des marques spécifiques comme Roxy ; si les pantalons restent assez larges pour autoriser tous les mouvements, les vestes se cintrent.

En cette fin de millénaire, les marques de matériel comme Rossignol ou Salomon lancent leur collection de mountainwear, la collection Rossignol se développe autour de deux programmes ; du skiwear technique d’une part et une ligne spécifique pour le snowboard d’autre part, tout aussi techniques avec l’utilisation de Gore-Tex et d’Outlast, mais au look adapté aux nouvelles glisses. La firme américaine Oakley ainsi que Nike ACG se diversifient aussi dans le mountainwear.

Au milieu des années 90 le ski parabolique remplace le ski droit. Un nouveau virage qui annonce l’avènement du freeski avec le Bandit en 1999 et du ski newschool au début des années 2000 avec le fameux Scratch de Rossignol totalement inspiré du snowboard. Côté snowboard, haro sur le freestyle, le snowboard typé alpin est en voie d’extinction.